Un logiciel malveillant sur des smartphones destinés aux marchés émergents

Source : IT Social

C’est une découverte ahurissante que les chercheurs d’Upstream ont fait via sa plateforme antifraude Secure-D : des centaines de milliers de smartphones bas de gamme du fabricant chinois Transsion étaient vendus avec un maliciel installé et prêt à sévir. Les modèles Transsion Tecno W2 sortaient de l’usine avec le code malveillant préinstallé. Le maliciel abonnait les possesseurs du téléphone, à leur insu, à des services payants […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *