En Afrique, des centaines de comptes Facebook créés pour désinformer.

PARTAGER


Source : Courrier International

Créés par une société basée en Tunisie, ces faux utilisateurs avaient pour but d’influencer les élections de plusieurs pays africains, révèle une vaste enquête. Les comptes ont depuis été désactivés par Facebook.

446 pages ont été supprimées par Facebook, de même que 182 comptes, 96 groupes, 60 événements et 209 comptes Instagram, réseau appartenant également à la firme Facebook”, écrit le quotidien tunisien La Presse. Tous appartenaient à un “vaste réseau” dont le but était “la désinformation à des fins politiques”. Le but : peser sur les élections de dix pays africains […]