Cyber Africa Forum : Ciberobs – Make Africa Safe fixe l’édition 2022 de l’événement de référence de la cyber-sécurité en Afrique aux 9 et 10 mai prochains

PARTAGER

Abidjan, le 9 septembre 2021 – Ciberobs – Make Africa Safe, organisation de premier plan dans le domaine de la cybersécurité en Afrique, annonce la date de la nouvelle édition du Cyber Africa Forum. L’événement cybersécurité de référence sur le continent se tiendra du 9 au 10 mai 2022, à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Patrick Achi, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, avec l’appui de Roger Adom, Ministre de l’Économie Numérique et parrain de la précédente édition.  

Avec une nouvelle formule 100% hybride (présentiel / en ligne), plus ambitieuse, notamment marquée par deux jours de discussions et de networking, l’équipe du Cyber Africa Forum vise à décupler le potentiel de son événement phare en matière d’échanges, de visibilité et de mise en relation avec la volonté d’encourager la signature de partenariats entre les acteurs et la création d’opportunités business sur les court, moyen et long termes. 

Outre une plateforme B2B mise en ligne afin de permettre aux participants de se retrouver en marge du CAF, des stands prendront place dans l’enceinte de ce dernier, sur un mode « salon d’affaires », offrant aux acteurs la possibilité de présenter leurs solutions et de challenger leurs technologies au contact des participants. Ce, dans l’optique de contribuer à l’émergence d’une francophonie numérique et économique. À ce titre, cette seconde édition du CAF comportera une verticale financière, traduite par un certain nombre de panels et contenus orientés sur les problématiques « Cyber » de ce secteur. 

Enfin, le CAF 2022 mettra à l’honneur les talents féminins – dans le cadre de son initiative « Cyber Africa Women », visant à promouvoir et à soutenir les femmes dans le domaine de la cybersécurité et du numérique. 

« Le succès de la première édition du Cyber Africa Forum nous a permis d’inscrire durablement la problématique « Cyber » dans l’agenda public, après deux ans de pédagogisation sur cette thématique au préalable. Avec cette nouvelle édition, nous souhaitons véritablement transformer l’essai et atteindre une nouvelle dimension en termes de sensibilisation, mais surtout d’actions concrètes visant à renforcer les cyberdéfenses des États africains et la cybersécurité des organisations et utilisateurs » a déclaré Franck Kié, Président de Ciberobs – Make Africa Safe et Commissaire du Cyber Africa Forum. 

Pour rappel, la première édition du CAF s’était tenue le 7 juin 2021, à Abidjan (Côte d’Ivoire), avec l’objectif de mettre la sécurité informatique au cœur des enjeux de l’Afrique et d’aboutir à des avancées concrètes tant en matière de régulation qu’en matière de stratégie des entreprises. 

Parrainée par le ministre de l’Économie numérique et de l’Innovation de Côte d’Ivoire, Roger Adom, elle a pris place à l’hôtel Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, en présence de plus de 700 participants – dont des intervenants prestigieux tels que Said Oumar Koulibaly, Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie Numérique de la République de Guinée, le Dr Zouli Bonkoungou, Commissaire des Télécommunications et des Technologies de l’Information de la CEDEAO, Philippe Wang, Vice-président exécutif de Huawei Northern Africa, Stanislas Zeze, Président Directeur Général de Bloomfield Investment Corporation, Tomisin Fashina, Directeur Exécutif en charge des Opérations et Technologies du Groupe Ecobank, et Eloge Beonao, Directeur des Systèmes d’Information de MTN Côte d’Ivoire.

« Notre hâte est de retrouver, pour cette nouvelle édition, les acteurs de cet écosystème volontaires et force de proposition. Nous avons fait le choix d’aborder le sujet de la souveraineté numérique et de la protection des données. Cette thématique nous permettra de proposer, à l’issue des échanges, des stratégies et actions effectives afin d’accompagner la croissance économique et numérique des États africains. » a conclu Nathalie Kienga, Vice-Présidente de Ciberobs – Make Africa Safe et Directrice de l’Institut africain de Cybersécurité et de Sécurité des Infrastructures (I-CSSI). 

Les modalités d’inscription au Cyber Africa Forum ainsi que son programme complet seront dévoilées prochainement par Ciberobs – Make Africa Safe. L’organisation à l’origine du Cyber Africa Forum publiera également un Livre Blanc sur le thème de la « Souveraineté numérique et protection des données, leviers de croissance économiques pour le continent africain » en octobre – durant le mois de la cybersécurité.  

À propos de Ciberobs – Make Africa Safe :

Fondée en 2019 par le consultant en cybersécurité Franck Kié, Ciberobs – Make Africa Safe porte l’ambition, d’une part, d’être un relai d’informations sur les questions liées au risque cyber sur un continent touché de plein fouet par la cybercriminalité et d’autre part, de produire des analyses pointues et pertinentes sur tous les sujets liés au cyber et à la sécurité des systèmes numériques et d’informations. Ciberobs porte également l’ambition de créer un réseau d’experts dénommé Cyber Africa Community, organisée en hubs dans plusieurs villes à travers le monde. Elle réunira des professionnels africains et internationaux de la cybersécurité souhaitant se pencher sur les enjeux de la menace cyber proéminente en Afrique. Ce cercle de réflexion fera des propositions pour rendre l’Afrique connectée de demain plus sûre. 

Contact presse : 

Goudet Abalé – Consultant (35°Nord) & Responsable Communication (Ciberobs)

Mail : ga@35nord.com

Tél. (WhatsApp) : +33 6 20 21 04 70